Et si, nous étions parfaits?

Aujourd'hui, je me suis réveillée et j'ai écouté une émission de France Culture sur le Voyage astral.  Plusieurs personnes faisaient part de leurs expériences d'état de conscience modifié et de voyage hors de leurs corps physique dans l'univers ou dans leurs cellules http://www.franceculture.fr/emission-creation-on-air-le-guide-du-voyageur-astral-2015-11-26

Pas de temps, pas d'espace..Crazy isn't it? Pour ma part, c'est la première fois que j'en entendais parler.

Quoiqu'il en soit, cette émission a rappelé à mon attention une réflexion sur laquelle je m'étais penchée il y a quelque temps.

A quoi sert l'existence humaine? D'où vient-on? Sommes-nous énergie?

Autant dire le type de question que tout le monde se pose j'imagine en se rasant le matin :-).

Nous sommes des miracles!

Oui, d'où vient une cellule? Et puis d'ailleurs, d'où vient la première cellule.

En se posant, en ralentissant, en s'observant, j'en suis arrivée à la conclusion que nous sommes des êtres extraordinaires de perfection. Même, nos "imperfections" sont parfaites.

Chaque cellule, chaque partie de notre corps est un ensemble qui semble relever du miracle. Tout est d'une précision que nous prenons pour acquise mais qui si on y réfléchit ne l'est pas.

Du corps humain à notre environnement...de l'infiniment grand à l'infiniment petit. Tout parait incroyablement parfait pour conduire à notre manifestation.

Le Monde , la Terre, l'Univers, le soleil....la mort..

Evidemment, dès lors que l'on commence à prendre le temps d'observer et de tenter une première analyse, nous ne pouvons alors que prendre la mesure de l'infinité de question soulevée et de l'absence de réponse...

D'où les religions d'ailleurs..A mon avis, l'Homme a besoin de réponse... Or, il ne peut pas expliquer 90% de ce qui l'entoure...Il se repose sur un Être Supérieur.

Ce débat mis à part, ce que je crois fermement, c'est que nous ne nous sommes pas manifestés sur  Terre pour vivre une existence, sans sens, et misérable.Manger, dormir..pleurer.. aller travailler, payer les factures...se saouler, se droguer....

Ce serait cela le sens de notre existence?

A mon avis... Non... Notre unicité nous interdit de vivre une existence misérable ou de survivre. Je refuse d'y croire...Je ne crois pas que nous soyons chacun des êtres uniques, nés pour se laisser dévaloriser ou pour nous dévaloriser nous mêmes.

  • Repenser le sens de son existence

Deux pensées quotidiennes devraient nous guider tous les jours:

› A la fin, l'issue est la même, la mort. Si j'avais conscience que j'allais mourir demain, est ce que j'agirais de la sorte?
› Je suis un être humain, unique et extraordinaire. Il n'y a pas deux personnes comme moi. Que puis je apporter au monde aujourd'hui?

Penser tous les jours à tout ce qui nous entoure, à toutes les dimensions (de l'infiniment grand - l'univers - et l'infiniment petit - la cellule-) est la clé, à mon sens:
     - pour relativiser notre quotidien, nos challenges et nos problèmes;
     - et surtout pour réfléchir au sens de notre existence.
Il est bon de se rappeler parfois de notre vrai place dans l’univers.
Prendre conscience que nous ne sommes pas le centre de l’Univers, mais d’infimes entités conscientes perdues dans l’immensité, que ce qui nous semble une éternité, n’est qu’un instant infime dans l’histoire  du monde, que ce qui nous semble tout à fait normal, voir même insuffisant, pourrait être perçu comme un luxe inaccessible pour d’autres…
A voir et revoir: nous sommes à la fois extraordinaire et rien sur l’échelle de l'humanité et de l'espace :  26-images-qui-vous-feront-repenser-toute-votre-existence.

Ce ne sont que des bribes de réponse, mais en attendant, j'en suis arrivée à la conclusion qu'apprendre à prendre de la distance serait pour moi l'ultime sérénité.

Trouver un sens supérieur à ma vie que de payer mes factures. Avoir la foi, qu'en tout en cause,  à la fin tout ira bien.

Autrement dit, penser sa vie comme une série d'expérience, un jeu et se rappeler qu'à la fin, on va tous mourir !

Plus encore, j'en suis venue à penser qu'il n'y avait pas de hasard, nous sommes à chaque moment de nos vies, au moment opportun pour faire une expérience. J'aimerais avoir le recul nécessaire pour ne jamais oublier cette pensée lorsque je me sens coincée, mal, inférieure pour des raisons en réalité futiles sur l'échelle de la vie ou de la Terre.

Il n'y a ni bien, ni mal , juste un jeu  de la vie dont on ignore le sens..

Il est vrai qu'au quotidien et dans notre éducation, le système dans lequel nous évoluons tend à nous faire oublier notre caractère extraordinaire.

Plus encore, nous sommes placés en compétition dès notre plus jeune âge...untel est plus intelligent..plus beau ..tel métier c'est bien... mais non..

A mon avis, les enfants devraient être éduqués avec cette croyance :
"Je suis unique et extraordinaire". " Je peux tout faire" ." La vie n'est qu'un jeu" ."Je suis ma légende personnelle".

En définitive et en conclusion et c'est un plaidoyer que je m'adresse à moi avant tout, ce que nous nous devons de garder à l'esprit pour une vie sereine et excitante :

  • Je ne peux être un être unique (en effet, il n' y a pas deux personnes sur Terre avec le même ADN) ...qui s'est manifesté sur la Terre a un moment précis..pour que d'autres personnes me disent ce que je vaux ou non, ce qui serait bien ou pas ...

  • Je suis un être unique, je suis responsable de ma vie..je dois déterminer ce qui est important pour moi de manière quotidienne..J'ai toujours le choix de me mettre en colère ou de prendre du recul.

  • Je peux tout faire, je peux tout essayer..au pire on va tous mouuuurir..

  • Je ne me suis pas manifester sur cette terre pour ne pas être responsable de mes émotions et laisser l'opinion des autres me perturber..

  • Non... Ministre .. supérieur hiérarchique ou autre...ce n'est pas à vous de décider ...Nous sommes , chacun, responsable de notre précieuse et unique existence...

Du coup, il y a une certaine dualité:
› Il est utile de garder à l'esprit à la fois combien nous ne sommes que des petits riens conscients perdus dans la galaxie (donc nos challenges quotidiens, c'est pas grand chose sur le plan de l"univers et sur l’échelle de l'humanité)
› Mais en même temps des petits riens d'une complexité parfaite ( notre corps physique est exceptionnel et notre cerveau est extraordinaire) —> Il est donc important par respect pour ce miracle de la vie que nous sommes, de vivre et non pas survivre.

Croire en l'impossible, dire merci à la vie et son lot de challenges quotidiens.

Prendre des risques, écouter sa voix intérieure.. expérimenter de nouvelles choses... avoir peur...et se jeter à l'eau sans penser...Pourquoi attendre d'avoir 70 ans pour rire de nos tracas quotidiens.. Autant en rire maintenant.. En vrai, le problème n'a pas plus d'importance maintenant que dans 20 ans..

Je pense que lorsque j'aurais ce stade de pensée, j'aurais réussi ma vie ;-)

J'aimerais garder cette philosophie très précieusement, m'en rappeler à chaque fois que je me mets en colère contre mes collègues, à chaque fois que je râle..

Allez encore une fois, je n'ai qu'une seule vie, je suis unique et je ne suis pas venue sur cette terre pour me faire enquiquiner pour des choses qui n'ont pas de sens pour moi..Voilà... Surtout qu'à la fin, l'issue est la même pour tout le monde : " on va tous crever tôt ou tard"! C'est quand même simple!

Je suis un miracle...et je ne permettrais à personne de me faire me sentir moins que cela..!!!.:-) Je vais essayer en tout cas...